AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Lun 28 Nov - 22:30




Léonora Katherina Belinski-Sanchez
    face="Tahoma">FEAT.CANDICE ACCOLA.



NOM ET PRÉNOM ♣ Léonora Katherina Belinski-Sanchez ♦ DATE DE NAISSANCE ♣ 21 Juin 1989 ♦ LIEU DE NAISSANCE ♣ Moscou ♦ ÂGE ♣ 22 ans ♦ STATUT ♣ Veuve ♦ EMPLOI ♣ Femme d'affaires ♦ ORIENTATION SEXUELLE ♣ Bisexuelle ♦ GROUPE ♣ Clients




“ CARATERE


Léonora est une jeune femme tout ce qu’il y a de normal. Voilà
ce que pense la plupart des gens la première fois qu’ils font sa connaissance.
Une fille banale. Cependant, la jolie blonde est tout sauf banal. De nature méfiante et suspicieuse, elle n’accorde sa confiance que très rarement et qu’à très peu de gens. Limite paranoïaque, elle joue la carte de l’innocence et de l’idiotie pour faire ressortir la véritable personnalité de ses interlocuteurs. Savoir ce que les autres pensent d’elle est une bonne ligne de défense d’après elle. Cependant, cela ne l’empêche pas d’être adorable et d’avoir un grand cœur, faisant passer ses amis avant son propre confort, elle ne refusera pas de vous aider même si cela signifie lui faire quitter la chaleur de son lit en pleine nuit. Secrète, elle n’aime pas étaler sa vie au grand jour, préférant garder les détails croustillants de sa vie pour elle. Vous vous demandez surement pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’elle a peur qu’on utilise ça contre elle pour justement l’atteindre. Sous ses airs de fille sûre d’elle et capable d’affronter l’impossible se cache une jeune femme fragile. Souffrant de l’absence de son père dans sa vie, Nora n’aime pas s’attacher aux autres surtout les hommes mais, cela se révèle être difficile. Par ailleurs, elle n’apprécie pas de voir de la pitié dans le regard des autres et fait de son mieux pour atteindre ses buts sans devoir rien à qui que ce soit.

En plus d’être une personne pleine de ressource et de surprise, bourrée de défauts, rancunière de surcroît mais gentille et souriante à souhait, la belle Belinski-Sanchez a un don inouï pour la musique. Douée pour la guitare et le piano, la jeune femme s’adonne à ses deux patients aussi souvent que cela lui est possible. En plus de cela, elle est passionnée d’objets d’art et surtout des tableaux d’art si bien qu’elle en fait la collection et chaque fois qu’un tableau lui plait, elle fait en sorte de l’acquérir quel que soit le prix. Léonora a deux tatouages, l’un sur le poignet droit : un cœur et le deuxième, un papillon en bas de la colonne vertébrale, dans le dos. Lorsqu’elle est nerveuse, elle a pour habitude de jouer avec ses doigts ou son pendentif porte-bonheur qui représente une clé, cadeau de son grand-père maternel.






(c) Coral Ballerina

«MY STORY, MY LIFE»

In dreams, we enter a world that's entirely our own.


Pour ce qui ne me connaisse pas encore, je suis Léonora
Katherina Belinski-Sanchez. Je suis la fille de Francesca Belinski, une architecte russe et d’un avocat américain. Je suis la petite-fille de Maximilian Belinski, l’un des plus grands hommes d’affaires de Russie. Je suis donc la seule et l’unique héritière de son entreprise et par conséquent de ses affaires. Mais avant d’en arriver là, je dois d’abord vous ramener vingt-deux ans plutôt pour que vous puissiez comprendre toute l’histoire.

Nous sommes en 1988, ma mère Francesca, étudiante en architecture s’est rendu aux Etats-Unis pour y passer quelques jours. Elle avait à peine dix-sept ans à l’époque et comme toute fille de son âge, les fêtes et les garçons faisaient partit de son quotidien. C’est d’ailleurs lors de l’une de ces soirées qu’elle fit la connaissance de mon père, une histoire sans lendemain mais, qui avait engendré bien plus de dégâts que prévu : moi. Ma mère est tombée enceinte de moi et refusant d’avorter ou de m’abandonner, elle en parla à son père et leur décision fût prise, ils s’occuperont de moi comme à la prunelle de leurs yeux. C’est ainsi que le 21 Juin 1989 je fis mon apparition parmi une famille aimante. Je n’ai pas à me plaindre, mon enfance était des plus heureuses. Mon grand-père était aux petits soins avec moi, j’étais sa seule et unique petite fille, son trésor alors il me faisait tout ce que je voulais. Et oui, j’en profitais. Ma mère aussi ne jurait que par moi jusqu’au jour où elle fit la connaissance de celui qui deviendra mon beau-père, Julian. Soyons honnête, cet homme était tout ce dont une femme pouvait rêver mais lorsqu’on est une fillette d’à peine six ans, on ne comprend pas vraiment ce genre de choses. J’avais l’impression que cet intrus avait pris ma place dans la vie et surtout dans le cœur de ma mère. C’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis retrouvée à vivre avec mon grand-père, ne supportant pas que ma propre mère me fasse passer après son bonheur. Naïveté quand tu nous tiens ! Mon grand-père s’est donc occupé de mon éducation. Il était très à cheval sur le respect et les bonnes manières, j’étais son trésor mais, surement pas
pourrie gâtée comme pourrait le penser certaines personnes. Loin de là. A la naissance de mon demi-frère, je n’étais pas vraiment ravie, je le voyais plus comme un obstacle au fait de récupérer toute l’attention de ma mère mais, j’ai vite changé d’avis avec le temps. Plus je grandissais et mieux je comprenais les choix de ma mère. Cependant, même si mes relations avec Julian et ma mère se sont améliorées, j’ai préféré continuer à vivre avec mon grand-père. Il avait tenu le rôle de la mère et du père pendant tellement d’années que je ne me voyais pas vraiment vivre loin de lui.

Profitant de la complicité qu’il entretenait avec moi etpersuadé que sa fille ne reprendrait jamais le flambeau de ses affaires, Maximilian s’appliqua à m’enseigner toutes les ficelles du métier pour que je puisse un jour le remplacer au sein de son entreprise. Intelligente, passionnée et appliquée dans ce que je faisais, j’apprenais vite et bien et très vite, je me suis retrouvée à prendre des décisions aux côtés de mon grand-père. Comme quoi l’âge n’était pas le plus important. Et voulant être encore plus efficace, j’entrepris des études d’économie et de gestion dans le commerce et le développement, les capitaux, marchés boursiers et placements ainsi que le management, sponsoring et études de marchés et tout cela dans le seul but de ne pas tomber dans des pièges ridicules tout ça par manque d’expérience.

A 20 ans, j’ai quitté la Russie pour m’installer au Mexique avec mon mari Sebastian Sanchez, un jeune homme tout à fait craquant qui travaillait chez mon grand-père. Un an qu’on se fréquentait, un an de pur bonheur avec des hauts et des bas comme tout le monde mais, on était heureux. Acceptant de devenir sa femme pour ensuite lui dire oui devant ma famille et mes amis, je n’ai pu qu’accepter de le suivre au Mexique, son pays natal. Mais n’oubliant pas pour autant mes obligations professionnelles, je pris la direction de nos affaires sur le continent américain et asiatique tandis que mon grand-père s’occupait des continents européen et africain. Ah oui, j’ai oublié de vous dire, mon grand-père n’est pas seulement l’un des plus grands hommes d’affaires de Russie mais aussi du monde. Plusieurs marchés et entreprise dans les quatre continents. Les affaires pouvaient des à présent continuer.

Je ne mélangeais jamais business et sentiments ce qui me valu une place dans ce monde là. J’aimais Sebastian mais, notre relation n’affectait pas notre travail, on le faisait correctement et ce même après l’annonce de ma grossesse. Heureux comme jamais, on profitait de chaque seconde passée avec l’autre.

Aujourd’hui, bien qu’âgée de simplement 22 ans, je suis bel et bien une femme d’affaires, petite fille d’un grand homme d’affaire et mère d’une fillette de deux ans : Eleni. Je suis venu m’installer à Chicago pour prendre un nouveau départ. Un an que Sebastian nous a quitté suite à un accident de voiture. Un an à tenter de faire mon deuil et je dois dire que même si le chemin a été difficile, j’ai réussit. Je l’aimerais toujours autant mais, il est temps pour moi de reprendre ma vie en main et de repartir à zéro. Pourquoi Chicago ? Tout simplement parce que mon père biologique, l’avocat américain dont je vous parlais au début, y vit. Je pense que c’est le moment pour moi d’enfin faire sa connaissance seulement, il y a un léger problème : cet homme ignore mon existence alors tout est à faire. Et comme toute entreprise qui se respecte, on a bien besoin d'avocats compétents pour nous défendre en cas de problème c'est pour cette raison que je me suis présentée chez Lockhart-Gardner-Warren pour nous représenter. On verra bien ce que la vie ici me réserve.





TOI DERRIÈRE L'ECRAN
▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀


  • Pseudo/Prénom : Mélinda/Méli
  • Age : bientôt 23 ans
  • Comment avez-vous découvert le forum?: sur google
  • Fréquence de connexion : aussi souvent que possible.
  • Prédéfini, Scénario ou Inventé : Inventé
  • Double Compte?:non.
  • Avatar : Candice Accola
  • Ton avis sur le forum en général : j'adore.
  • Code du règlement:Code ok par Amber

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Lun 28 Nov - 22:55


    Encore bienvenue à toi !
    J'ai adoré lire l'histoire de ton personnage très bien ficelée Smile
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Lun 28 Nov - 22:57

aoooooon merci à toi
contente qu'elle te plaise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Lun 28 Nov - 23:16

bienvenue sur le forum

très bon choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 238
Date d'inscription : 17/08/2011
Date de naissance : 29/04/1989
Age : 28
Copyright : CECILE362
Profession : Avocate
Statut : en couple



MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Mar 29 Nov - 0:18

Bienvenue parmi nous et merci de ton inscription. Pour moi tout est bon. Je te valide. Bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegoodwife.forumpro.fr


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 1593
Date d'inscription : 17/08/2011
Date de naissance : 28/10/1992
Age : 24
Profession : Avocat



MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Mar 29 Nov - 0:37

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Mar 29 Nov - 12:03

Merci à vous trois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Mer 30 Nov - 16:33

Bienvenue parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Mer 30 Nov - 16:36

merci
Revenir en haut Aller en bas


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 53
Date d'inscription : 01/11/2011
Date de naissance : 11/06/1987
Age : 30
Copyright : LUCIE452



MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Jeu 1 Déc - 18:36

Bienvenue Leonora Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   Jeu 8 Déc - 11:51

Merci
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

LEONORA ✿ Tous les hommes meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.
» Tous les hommes font la même erreur, de s'imaginer que bonheur veut dire que tous les voeux se réalisent.
» Si tous les hommes sont pareil, il ne fallait pas tous les essayer (jordan)
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» Y'a pas de fumée sans flammes ! [CLOS]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Wife :: The end :: Archive administrative-