AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm so gonna destroy you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 1642
Date d'inscription : 17/08/2011
Date de naissance : 28/10/1992
Age : 25
Profession : Avocat



MessageSujet: I'm so gonna destroy you   Mar 8 Nov - 0:42


« ... I'm so gonna destroy you ... »



- Gregory Lightman
.

.




Lisa... Elle s'appelait Lisa. Ce n'avait pas de réel importance. Ce n'était pas comme si il avait l'intention de le retenir. Il ne la reverrait très certainement jamais et il aurait sans doute oublier comment elle s'appelait d'ici la fin de la semaine. Les seuls souvenirs qu'il garderait était les souvenirs de la nuit dernière enfin tout du moins ce qu'il s'en rappelait. Il demanda à Lisa si il pouvait récupérer sa chemise. Elle l'enleva pour lui la tendre sans gêne. Il lui sourit et s'enfuit dans la salle de bain. Il aurait bien profité du fait qu'elle était à moitié nue pour remettre ça mais il n'avait vraiment pas le temps. Il devait vraiment se préparer pour être au tribunal à temps. Il n'aurait même pas le temps de rentrer chez lui pour se changer. Il le ferrait après l'audience. Si il arrivait au cabinet avec les mêmes vêtements de la veille il allait éveiller les soupçons des femmes du cabinet, qui il devait l'admettre était bien plus observatrice que les hommes.
Il prit une douche rapide et récupéra tout ses vêtements. Il fût content de voir que Lisa était déjà partie. Il n'aurait pas aimé qu'elle le retarde ou qu'il est à se justifier sur la raison de son départ si précipité.
Habillé il se regarda dans la glace de la salle de bain. Il n'avait pas l'air trop négligé. On ne remarquait presque pas qu'il avait la gueule de bois, en tout cas lui le pensait. Il se dit que ça irait bien pour ce matin et quitta la chambre.
Il eut du mal à se rappeler de ce qu'il avait fait de sa voiture. Il réussit à la retrouver au bout de la rue et prit la direction du tribunal.
Il ne lui restait plus longtemps avant le début de l'audience. Il essaya de trouver une place pour se garer le plus près possible du tribunal. Une fois garé il rejoignit le tribunal en courant. Il arriva avant l'avocat de la partie adverse et en fut rassurer. Il salua son client et commença à le rassurer.
L'avocat de la partie adverse arriva et quelle ne fût pas sa surprise quand il reconnu Lisa. Il savait qu'il serait contre Lockhart & Gardner. Il pensait que ce serait Will ou peut être sa petite protégé Alicia. Il ne s'attendait pas à elle. Il ignorait qu'elle travaillait là bas. Il ignorait qu'elle était avocate. Enfin de compte à part ses positions favorites il ne savait rien d'elle.
La surprise avait l'air réciproque. Elle lui sourit cependant et Gregory ne put s'empêcher de lui rendre son sourire. Il se dit alors immédiatement que ça risquait d'être intéressant.
Le juge arriva et ils se levèrent. C'est Lisa qui prit la parole en premier et il objecta cinq fois. Elle ne se priva pas non plus d'objecter quand se fût son tours.
Le juge fixa une audience d'ici une semaine et leur suggéra de négocier entre eux.
La séance était terminé et Gregory rassura son client. Lui assurant que c'était une bonne chose et qu'il ferrait de son mieux pour faire plier la partie adverse. Il serra la main de son client et quitta la salle. Dans le couloirs, il acheta deux café. Un pour lui et un pour elle. Il décida de l'attendre à l'extérieur de la salle d'audience. Elle ne tarda pas à sortir. Elle avait sans doute du comme lui rassurer son client. Il lui tendit un café et lui sourit.


Un café ? Ça fait du bien après les petites nuits.

Elle le prit et accepta de marcher avec lui.

Alors vous travaillez chez Lochart & Gardner ? Depuis... ?

C’est marrant il n’avait pas pensé une seconde qu’elle pouvait être avocate. Il l’aurait plutôt vu en…Non tout bien réfléchit elle aurait pu être n’importe quoi.

Alors vous avez l’intention de me faire une offre ? Vous savez que vous ne pourrez pas gagner pas vrai ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 53
Date d'inscription : 01/11/2011
Date de naissance : 11/06/1987
Age : 30
Copyright : LUCIE452



MessageSujet: Re: I'm so gonna destroy you   Sam 12 Nov - 11:46


« ... I'm so gonna destroy you ... »



- Lisa C. Warren
.

.




Une fois rentrée chez moi après avoir passé une bonne nuit à l'hôtel, je me dépêchais car je n'avais pas beaucoup de temps. Je filai vite sous la douche et je n'y restai pas longtemps. Ce matin, c'était douche froide. Ensuite, je me séchais vite et m'habillais avec un tailleur. J'avais rendez-vous au tribunal. Une fois habillée, je me coiffai et me maquillai et mis un peu de parfum. Je vérifiai que j'avais toutes mes affaires puis je partis pour le tribunal.
Heureusement, je trouvais rapidement une place pour me garer. Je courus ensuite car je n'étais pas en avance. J'étais perchée sur des talons d'au moins 8 cm donc je ne pouvais pas courir bien vite mais je n'arrivai pas trop en retard à l'audience. L'avocat de la partie adverse était déjà là et je fus surprise de voir que je connaissais cet homme. Il s'agissait de Gregory, l'homme que je venais de quitter ce matin et avec qui j'avais eu une aventure cette nuit. Je fis comme de rien était et l'audience se passa bien.
Puis e juge fixa une audience dans une semaine et nous conseilla de négocier ensemble. Je me demandais comment allait se passer ses négociations. Mais pour le moment, je discutais avec mon client. Je le rassurais et voyais avec lui s'il voulait négocier. Il voulait du temps pour réfléchir ce que je comprenais. On devait se revoir en fin d'après-midi pour faire un peu le point. Je sortis ensuite de la salle et je vis que Gregory m'attendait. Je savais maintenant son nom et qu'il faisait partie du cabinet Hamilton-Lightman, le cabinet concurrent et l'un des plus prestigieux. Ce devait toujours être bien d'être ami avec le gouverneur.
Il me proposa un café, je le pris, j'en avais bien besoin.


Merci.

On marcha ensemble ensuite. On allait discuter un moment. On avait été tout autant surpris de se voir alors c'était normal qu'on discute. Il me demanda si je travaillais chez Lockart-Gardner, enfin ça c'était plus une question rhétorique, la vraie question était depuis quand.

Je travaille au cabinet depuis une semaine. Mais c'est ma première vraie journée. Pendant une semaine j'ai pris place dans mon nouveau bureau, je me suis acclimatée au cabinet et maintenant c'est le cabinet Lockart-Gardner-Warren.

Puis ensuite, il me demanda si je comptais faire une offre. Je m'attendais à ce qu'il m'en parle car le juge avait proposé de négocier et je savais que c'était dans son intention. Il me dit qu'au fond je devais savoir qu'on ne gagnerait pas. Je n'allais pas répondre à cette question. Je devais me battre pour défendre mon client. .

C'est à mon client de voir s'il veut négocier. Nous devons nous voir en fin d'après-midi. Il a besoin de réfléchir. Je vous recontacte après ça. Mais sachez que dans négociation, les deux parties doivent négocier, il n'y en a pas qu'un qui doit faire des efforts et sachez que je ne m'avoue jamais vaincu d'avance. Vous le comprendrez assez tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 1642
Date d'inscription : 17/08/2011
Date de naissance : 28/10/1992
Age : 25
Profession : Avocat



MessageSujet: Re: I'm so gonna destroy you   Sam 12 Nov - 22:24


« ... I'm so gonna destroy you ... »



- Gregory Lightman
.

.




Il fut très surpris de la voir. Il ne la croyait pas avocate. A vrai dire il n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait bien faire de sa vie. Mais il n'avait vraiment pas vu ça venir. Il ne pensait plus jamais la revoir, l'avoir oublier d'ici la fin de la semaine mais ce ne serait définitivement pas le cas. Il ne savait pas trop quoi en penser. Est ce que ça lui donnerait un avantage en cas de négociations ? Est ce que ce serait un problème ? Il n'avait pas le temps de penser à tous ça. Le juge arriva et l'audience démarra. C'est elle qui prit la parole en premier. L'audience se termina rapidement. C'était juste une audience préliminaire après tout. Le juge leur conseilla de trouver un arrangement. Il voulait s'éviter une charge de travail de toute évidence. Il rassura son client lui disant que c'était une excellente chose. Si la partie adverse proposait plus, ça éviterait un procès long et coûteux à son client. Il sortit ensuite de la salle et promit à son client qu'il le rappellerait le lendemain.
Gregory était plutôt content. Tout c'était bien passé, il était arrivé à l'heure à l'audience. Sa gueule de bois ne l'avait pas empêcher de faire son travail. Il ne lui restait plus qu'à rentrer chez lui et se changer avant de se rendre à son travail et faire comme si de rien n'était. Avant de faire ça il décida d'engager la conversation avec Lisa. Il prit alors deux café à la machine et l'attendit à la sortie de la salle d'audience, visiblement elle mit bien plus de temps que lui à rassurer son client. Ce qui il devait l'avouer était une bonne chose pour lui. Il lui tendit le café à la seconde où elle passa la porte. Elle le remercia et il lui sourit.


Mais de rien.

Ils marchèrent ensemble et il lui demanda depuis quand elle travaillait chez Lockhart & Gardner. Elle lui répondit qu'elle était au cabinet depuis une semaine mais que c'était sa première affaire. Elle lui apprit également qu'elle était associé et que le cabinet était donc Lockhart- Gardner-Warren. Il était surpris. Il ne pensait pas qu'il cherchait à s'associer. Peut être que leur situation économique était critique.

Wow je ne pensais pas qu'il cherchait un associé surtout après le fiasco avec leur ex associé. Comment s'appelait il déjà ? Bond, non ? J'espère que vous tiendrez plus longtemps il est resté quoi ? 6 mois avant qu'ils ne le poignarde dans le dos ? Je crois que ça venait de Diane. Elle ne semble pas trop aimé que quelqu'un s’immisce dans le "couple " qu'elle forme avec Will. Mais je suis sûr que tout va bien se passer pour vous. Bonne chance en tout cas.

Il lui sourit. Il ignorait si elle avait su pour Bond ni si ce qu'il venait de lui dire l'inquiétait. C'était une bonne avocate : Elle ne laissait rien paraître. Il lui demanda si elle comptait lui faire une offre. Le juge leur avait conseillé de négocier et puis il lui dit qu'elle devait bien savoir qu'elle n'avait aucune chance si ils allaient jusqu'au procès. Elle lui répondit que c'était à son client de voir si il voulait négocier. Il lui sourit. Elle lui dit qu'elle le voyait en fin d'après midi, qu'il avait besoin de réfléchir et qu'elle le contacterait après ça.

Oh croyez moi il veut négocier. Il ne le sait surement pas encore mais il le veut. Il ne veut pas d'un procès et il ne veut pas payer ce qu'il sera condamner à nous verser.

Elle lui dit que dans des négociations, les deux parties devaient faire des efforts. Il lui sourit. Elle n'avait pas tort et il était tout à fait près à en faire.

Nous sommes prêt à faire des efforts et baissez notre demande. Au lieu des 2 millions initialement demandé nous ne demandons plus que 1 995 000. Parlez à votre client et dites lui que c'est le mieux pour lui.

Elle lui dit qu'elle ne s'avouait jamais vaincu et qu'il le comprendrait assez rapidement. Il lui sourit et lui tendit sa carte.

C'est mon numéro personnel. Appelez moi quand vous serez prête à négocier ou quand vous vous sentirez d'humeur à passer la soirée dans un bar et la nuit dans une chambre d'hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 53
Date d'inscription : 01/11/2011
Date de naissance : 11/06/1987
Age : 30
Copyright : LUCIE452



MessageSujet: Re: I'm so gonna destroy you   Dim 13 Nov - 11:54


« ... I'm so gonna destroy you ... »



- Lisa C. Warren
.

.




Gregory m'avait attendu après l'audience préliminaire avec un café. Il m'invita à marcher un peu avec lui. Je n'allais bien-sûr pas refuser. J'étais curieuse d'en savoir un peu plus sur lui maintenant que je savais qu'il était avocat dans un cabinet concurrent. Je trouvais que le métier d'avocat lui allait bien. Il avait bien le profil pour faire ce travail. On marcha ensemble et il me demanda depuis quand je travaillais chez Lockhart et Gardner. Je lui répondis que ça faisait environ une semaine et je rajoutai que maintenant c'était Lockhart-Gardner-Warren. Il fut surpris. Il ne pensait pas que le cabinet cherchait à s'associer. C'est vrai qu'il n'avait pas spécialement chercher à la faire mais il n'avait pas pu refuser ma proposition. Puis là, il me parla de leur ancien associé. Un certain Bond qui apparemment n'était resté que 6 mois. Apparemment Diane avait fait un sale coup qui avait provoqué son départ. Elle n'aurait pas supporter que Bond se mette entre elle et Will. Je ne connaissais pas encore bien Diane et il fallait donc peut-être que je m'en méfie. Je ne voulais pas être évincé du cabinet. Il fallait peut-être que je pense à m'en faire une amie.

Merci de me prévenir mais ne vous en faite pas pour moi, je compte bien rester plus longtemps que ce cher Bond.

Je ne sais pas s'il m'avait dit ça pour me prévenir ou pour me déstabiliser. Je ne connaissais pas encore bien Gregory donc il fallait que je me méfie de lui aussi. Je venais d'arriver et pour le moment, je crois que je n'avais confiance qu'en Will car je le connaissais bien. Mais pouvait-il me trahir au profit de Diane ? Ce n'était pas le moment de me poser la question. On parla ensuite du dossier. Il me demanda si je comptais lui faire une offre car le juge nous avait conseillé de négocier. Je lui dis que je devais voir mon client qu'en fin d'après-midi donc que pour le moment je n'allais rien lui proposer. Gregory me dit que de toute façon mon client négocierait. Il avait sûrement raison mais pour le moment il réfléchissait. C'était au client de décider. Je lui fis comprendre aussi que la négociation c'était dans les deux sens. Il me dit qu'il le savait et qu'il était prêt à baisser la demande mais la baisse était dérisoire. Il n'était donc pas vraiment prêt à négocier. Juste à dire oui ou non à notre offre.

J'espère que vous compter baisser vos exigences car sinon, c'est le procès assuré. Mon client ne voudra pas débourser cette somme là.

Puis il me tendit son numéro personnel. Je pris sa carte. .

Merci


Il ajouta que c'était pour l'appeler quand j'aurais vu son client ou si je voulais boire un verra et ensuite finir la soirée dans une chambre d'hôtel. Je souris.


C'est noté, j'y penserais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 1642
Date d'inscription : 17/08/2011
Date de naissance : 28/10/1992
Age : 25
Profession : Avocat



MessageSujet: Re: I'm so gonna destroy you   Lun 14 Nov - 17:13


« ... I'm so gonna destroy you ... »



- Gregory Lightman
.

.




Ils marchèrent ensemble dans les couloirs du tribunal. C'était assez étrange parce qu'il y avait à peine deux heures de ça il pensait qu'il ne la reverrait jamais. Ce n'était pour autant pas gênant. Ça aurait pu les gêner. Ils auraient pu se sentir mal à l'aise mais ce n'était pas le cas du moins pas pour lui. Tant qu'il y était il voulait en apprendre plus à son sujet. Il lui demanda depuis combien de temps elle travaillait chez Lockhart-Gardner. Il n'était pas au courant qu'il recherchait quelqu'un. Elle lui appris donc qu'elle s'était associé à eux et que c'était désormais Lockhart-Gardner-Warren. C'était une surprise pour lui et il ne chercha même pas à s'en cacher. Il décida de lui parler de Bond, leur ancien associé qui n'avait pas fait long feu. Il ignorait si tout ce qu'il avait entendu était vrai mais il savait au moins que Will et Diane l'avait viré comme un malpropre. Apparemment Bond n'était pas un sain non plus mais il se garda bien de le lui dire. Il se contenta de la mettre en garde. Il ne savait pas si on pouvait vraiment dire que c'était pour lui faire. C'était plus pour voir sa réaction. Il voulait également savoir si elle était au courant ou si alors elle n'était pas si bien intégré que ça dans le cabinet. Il allait être amené à travailler contre elle alors il lui fallait connaitre son adversaire et découvrir quelle carte il pourrait jouer contre elle. Elle ne laissa pas paraître ses émotions et il en fut déçu se disant qu'elle serait une adversaire sérieuse. Elle le remercia de l'avoir prévenue et lui assura qu'elle resterait plus longtemps que Bond. Il lui sourit.

Mais je vous le souhaite.

Ils parlèrent ensuite négociations il le fallait après tout. Le juge le leur avait conseiller et il savait que c'était dans l'intérêt de son client de négocier. Elle ne semblait pas vouloir lui faire d'offre tout de suite. Son client n'avait pas encore décider de ce qu'il voulait faire et elle ne semblait pas l'avoir convaincu de négocier rapidement. Elle lui fit remarquer qu'il faudrait qu'il fasse des efforts de chaque côté et il lui dit qu'ils étaient prêt à en faire. Il lui dit qu'ils étaient prêt à demander 5 000 dollar de moins. Bien sûr c'était ridicule c'était une somme dérisoire par rapport au deux millions qu'ils demandaient mais ça l'obligeait à lui faire une offre. Elle lui dit qu'elle espérait qu'il était prêt à baisser encore sinon c'était le procès assuré. Elle lui dit que son client n'accepterait jamais de débourser une somme pareil.

On peut encore baisser mais c'est hors de question qu'on le fasse avant d'avoir eu votre offre. Donc parlez à votre client et revenez nous voir avec une offre.

Il lui tendit son numéro personnelle en ajoutant qu'elle pourrait le joindre quand elle serait prête à lui faire une offre ou à revivre la nuit qu'ils avaient passé ensemble. Elle lui dit que c'était noté et qu'elle y penserait. Il sourit et regarda autour de lui. Avant de s'avancer vers elle et de l'embrasser sur la joue et lui souffler à l'oreiller

J'attend ton coup de fil alors.

Il quitta le tribunal et rentra directement chez lui. Il devait se changer et passer par son bureau. Il faudrait aussi qu'il est une conversation avec son associé. Il devait savoir si elle savait et si elle l'ignorait le lui apprendre. Il se demandait si il n'allait pas chargé leur enquêteur de faire une petite enquête sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
⊱Smile or go to jail⊰


Messages : 53
Date d'inscription : 01/11/2011
Date de naissance : 11/06/1987
Age : 30
Copyright : LUCIE452



MessageSujet: Re: I'm so gonna destroy you   Mer 16 Nov - 11:55


« ... I'm so gonna destroy you ... »



- Lisa C. Warren
.

.




Gregory me parla de l'ancien associé de Will et Diane qui n'avait pas fait long feu, un certain Bond. Il avait l'air de me mettre en garde. Je ne savais pas trop pourquoi il faisait ça, était-ce pour me prévenir ou voir ma réaction. Je ne savais pas. Mais de toute façon, il fallait que je me méfie, aussi bien de lui que de Diane. Il fallait que je reste sur mes gardes. Je dis à Gregory que je comptais bien rester plus longtemps. Je venais d'arriver et ce n'était pas pour partir rapidement. J'avais vraiment envie de m'installer à Chicago. Je voulais pouvoir me poser ici et y rester un bon moment. J'espérais donc pouvoir rester au cabinet le plus longtemps possible. Il me dit qu'il me souhaitait d'y rester. Je lui souris.

Merci comme ça on pourra se voir au tribunal.

On en vint à parler négociation car au fond, c'est de ça qu'on devait véritablement parler. Je lui dis qu'il faudrait baisser mais il n'avait pas l'intention de le faire avant qu'on lui propose quelque chose. Je devais donc en parler avec mon client. Je devais voir avec lui. Nous ne pouvions donc plus vraiment parler de négociation avec Lightman puisque pour le moment, sans avoir parlé à mon client, je ne pouvais pas vraiment négocier. Du coup, on en resta là. Il me tendit son numéro personnel que je pris. Il me dit de l'appeler pour l'affaire ou pour aller boire un verre. Je lui répondis que j'allais y penser. Puis, il s'approcha de moi pour m'embrasser sur la joue et me dire à l'oreille qu'il attendait mon coup de fil. Je souris et il partit. Je quittai le tribunal et allai au bureau. J'avais deux ou trois petites choses à faire là-bas. Après, je prendrais ma pause déjeuner. Je devais aussi voir comment convaincre mon client de négocier et je devais parler de tout ça à Will et Diane. Je préférais éviter un procès mais je ne voulais pas non plus me faire avoir par la partie adverse. Je pense que j'allais essayer de parler avec Will pour en savoir plus sur Gregory. Il avait déjà dû être contre lui des tas de fois et peut-être avait-il des choses à m'apprendre sur sa stratégie. J'étais sûr qu'il allait sûrement se renseigner sur moi maintenant qu'il pouvait mettre un nom sur un visage alors je ne voyais pas pourquoi je ne ferais pas pareil. Je savais déjà qu'il connaissait bien le gouverneur car ça avait été son associé, vu que le cabinet portait son nom mais je ne savais pas du coup qui s'occupait du cabinet avec lui car le gouverneur était bien trop occupé pour gérer le cabinet. Il fallait aussi que je me renseigne sur ça. Je voulais connaitre mes adversaires.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm so gonna destroy you   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm so gonna destroy you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me
» I just wanna live right now. Are you gonna be there for me? (Paxadee)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Wife :: The end :: Archive rp-